OONA

Petite louloute née en 2019

 

En famille d'accueil en Normandie

 

Poids 5,5 kg

L'histoire d'Oona est bien triste; une chienne parmi tant d'autres aux prises avec la maltraitance.

 

Oona est née en Espagne. Elle a été jetée par la portière d'une voiture à l'âge de 6 semaines, avec son petit frère. Elle est la seule rescapée de cette méchante aventure.

Elle a passé quelques semaines chez une bénévole espagnole, puis à deux mois elle été adoptée par une famille.
Ce qui s'est passé nul ne le saura jamais, Oona est revenue, la famille se plaignant de morsures (par un chiot de deux mois... )

De retour chez la bénévole, elle s'est montrée totalement différente de la Oona qui avait passé deux semaines chez elle.
Protection de ressources; personne ne pouvait s'approcher de sa gamelle pleine.

Grondements, morsures, agressivité envers les pieds, et même envers les mains.

Oona avait vécu des trucs pas chouettes durant ce mois d'adoption.
La bénévole a décidé de la garder jusqu'à ce qu'elle soit dans la norme d'un chiot heureux. Elle est restée à peu près 6 mois là-bas, puis la bénévole a accepté de la laisser partir à l'adoption.
Quand elle est arrivé en France elle protégeait toujours sa gamelle, mais franchement cela n'a aucune importance pour 2 fois cinq minutes par jour. Elle n'aimait pas non plus qu'on lui touche le cou; bref rien de bien compliqué.

Une famille l'a adoptée en connaissance de cause lui promettant de lui donner une belle vie.

Tout a "été bien" pendant des mois, jusqu'au moment où la famille nous demande de la récupérer en nous faisant du chantage, comme quoi elle allait la jeter dans notre jardin, ou bien pire, la faire euthanasier car ils n'en pouvaient plus de son agressivité et de ses morsures.

Quel étonnement de notre part! Une chienne qui avait soit disant était charmante et sympathique pendant des mois.

Nous avons récupéré notre chienne très rapidement et nous n'avons pu que constater l'étendue des dégats.

Une mini chienne déguisée en piranha, avec des dents qui claquaient à chaque approche, et qui n'hésitait pas à agresser les 4 grands chiens de la maison, ainsi que les humains s'y trouvant.

C'était il y a 10 mois.

Nous avons pris rendez vous en urgence chez un vétérinaire comportementaliste qui a posé un cadre de vie stricte pour la rassurer et la calmer, un peu à l'écart des autres chiens pour éviter les accidents, mais pas du tout coupée d'un relationnel visuel avec eux.

Les jours ont passé, puis les semaines, avec une amélioration lente. Sans jamais aucune contrainte, aucune tentative de la toucher. 
Petit à petit Oona  s'est laissée approcher et a même demandé à être caressée.

Elle a fait deux séjours en pension, deux séjours qui l'ont faite progresser également. Elle a côtoyé quelques chiens, a couru tout son soûl dans le pré.

 

Actuellement Oona est prête pour aller vivre SA vie dans une famille.
Elle n'est que sourire, rigolades, jeux et balades.

Elle se laisse toucher le cou sans souci. Nous avons découvert totalement par hasard qu'elle connaissait le collier électrique, ce qui a dû se faire entre sa naissance et ses 3 mois!!

Et après on se demande pourquoi la chienne a totalement disjoncté!...

 

Plus aucun grondement, plus aucune "dent qui dépasse", plus d'agressivité. Bref une louloute charmante qui adore ses sorties au jardin, qui joue beaucoup.

 

Oona est une petite  chienne très active et qui demande beaucoup de câlins.
Sa future famille devra avoir un jardin, pas d'enfants en bas âge, pas de chats (nous n'avons pas pu la tester).

Chien unique lui irait très bien.

 

Cette famille idéale devra également habiter en Normandie.
La pratique de l'éducation positive est requise. Dans sa première famille Oona avait fait front à des obligations d'accepter plein de choses inutiles, comme lui toucher le cou, tenter de lui prendre sa gamelle, rester près d'elle lorsqu'elle mangeait, etc. De là en avait découlé un profond mal-être qui l'avait amenée vers l'agressivité.

 

La future famille d'Oona devra être sensible à son passé, toujours en tenir compte et ne jamais faire d'opposition directe et tout se passera très bien.

 

Merci de ne pas nous donner de conseils d'éducation, de thérapies, de médication; nous cherchons juste à trouver une famille pour Oona.

 

Bien sûr nous étudierons toutes les propositions entrant dans le cadre de ce que nous demandons pour cette jolie louloute.

 

Oona est négative aux maladies du sud